Posté par jeanmarcfavand le 19 novembre 2007

 BanniereRR4

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Posté par jeanmarcfavand le 7 novembre 2007

clipimage002.jpg jm.jpg 4medecouverture.jpg

Voici le roman tel que vous le trouverez dans les librairies.

Moi Jean-Marc.

Le 4ème de couverture avec le résumé.

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Extrait Chapitre 1 : Le Cauchemar de Clara

Posté par jeanmarcfavand le 7 novembre 2007

….Figée par la peur, elle se mettait à crier à son tour pour appeler ses parents. Non seulement ils ne venaient pas, mais cela ne faisait qu’intensifier les cris de douleurs de tous ces gens. Elle ne pouvait pas les distinguer dans cette obscurité si épaisse. Un éclair d’une blancheur éclatante apparut subitement. Elle put enfin entrevoir ce spectacle effroyable. Des dizaines de personnes étaient couchées à même le sol. Cette première vision, très floue, ne dura que quelques secondes, puis elle se retrouva une nouvelle fois totalement enveloppée par l’obscurité…… 

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Extrait Chapitre 4 : Les premiers rêves

Posté par jeanmarcfavand le 7 novembre 2007

…Il repassa encore une fois dans sa tête toutes les séquences de ses visions nocturnes et ne s’expliquait pas pourquoi il n’avait pas reconnu Clara dans ce rêve. Il avait le sentiment que sa personnalité s’était dédoublée. Il avait vécu cette histoire onirique avec ses propres yeux, mais avec la sensibilité et le comportement d’un étranger. Ainsi, l’information que lui avait transmise le dispositif oculaire de son être imaginaire avait transposé parfaitement l’image de Clara. En revanche, le cerveau de l’autre personne, qui avait épousé ses traits et avec laquelle il formait un tout indissociable, l’avait analysée comme une banale petite fille sans aucune importance…

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Extrait Chapitre 5 : Jeanne

Posté par jeanmarcfavand le 7 novembre 2007

…Jeanne était toujours pétillante et débordante d’énergie. C’était elle qui avait transmis à sa fille ses yeux magnifiques et sa chevelure blond cendré. Elle avait aperçu Marc, la première fois dans un gala de charité organisé par l’association dont il était le trésorier. Marc lui en reparlait souvent. Alors qu’il prononçait le discours d’ouverture, il croisa son regard pour la première fois. À ce moment précis, une pointe lui avait traversé le cœur et il resta muet pendant plusieurs secondes. Elle avait remarqué cette émotion et l’avait remercié par un grand sourire. À la fin de son allocution, il avait regagné sa place en tremblant…

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Extraits Chapitre 6 : Des faits inquiétants dans le monde

Posté par jeanmarcfavand le 7 novembre 2007

 …Le premier cas était apparu aux États-Unis six mois auparavant. Le deuxième, en Israël, datait de quelques semaines à peine. Certes, ces armes bactériologiques appartenaient à une ancienne génération et les forces armées américaines détenaient les moyens scientifiques pour éradiquer l’épidémie. Cependant, sans l’intervention de cette unité outre-Atlantique spécialisée, un grand nombre de personnes aurait succombé. Plus insidieusement, une panique collective aurait envahi les foules qui auraient émis de sérieux doutes sur l’efficacité des organismes de défense nationale à protéger la sécurité intérieure de leur pays respectif…. 

 

…Le soleil était devenu rougeâtre. La nuit n’allait pas tarder à plonger dans l’obscurité les vieilles rues de cette ville située à quelques kilomètres à peine du camp de retranchement des forces armées alliées. Dans cette petite cité, se dressait un immeuble gris et sale abritant l’ensemble des services de renseignements militaires ainsi que les laboratoires d’expérimentation médicale sur les derniers virus bactériologiques. Marc y occupait un poste de très haut responsable. Ce soir-là, il avait un air étrangement soulagé après cette journée qui avait dû comptabiliser encore des milliers de victimes dans les deux clans. Cette guerre dévastatrice avait engagé plus de la moitié de la population mondiale dans des batailles qui n’avaient jamais été aussi sanguinaires…. 

 

…La diffusion d’un flash d’information le ramena brusquement à la réalité. La voix grave d’une journaliste annonça : « C’est à dix-neuf heures, en cette journée du dix-huit mai, que nous avons appris avec stupéfaction que la Chine a déployé toute sa flotte de guerre au nord de l’île de Taiwan dont,notamment, trois de ses sous-marins nucléaires de type zéro quatre-vingt-treize, synonymes de sa puissance technologique et militaire. D’après un communiqué officiel du porte-parole des Nations-Unies, il s’agirait seulement d’une nouvelle menace psychologique afin d’annoncer à l’Occident la détermination de la Chine à récupérer ce territoire qu’elle a toujours considéré comme une province rebelle… 

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Extrait Chapitre 7 : L’apparition de l’Ange Noir

Posté par jeanmarcfavand le 7 novembre 2007

 

 

…Tout à coup, le ciel s’assombrit gravement pour les plonger dans une atmosphère sombre et inquiétante. Toute cette nature, qui jusqu’à alors lui apparaissait apaisante, devint à ses yeux étouffante, presque menaçante. En se retournant, pour faire part à Jeanne de ses impressions étranges, il eut alors une épouvantable vision. À la ravissante cavalière s’était substituée une créature à la stature colossale recouverte d’un long manteau noir. Sa figure était dissimulée sous une large capuche. Marc pouvait seulement distinguer un regard ténébreux et hostile qui s’échappait de ce visage camouflé…

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Extraits Chapitre 8 : Les recherches de Marc

Posté par jeanmarcfavand le 7 novembre 2007

 

 …Elle faisait partie de la chaire Koestler à l’université d’Edimbourg, un des centres de recherches les plus dotés et les plus renommés de par le monde. Cette nouvelle science, si souvent controversée, se déclinait en plusieurs compartiments dont les principaux étaient la télépathie, la perception extrasensorielle, la psychokinésie ou encore la biopsychokinésie. Helena Mac Carther était spécialisée dans le domaine de la précognition. Il s’agissait d’un ensemble de techniques utilisées pour obtenir des informations sur des événements futurs… 

 

…Arrivés chez elle, elle aménagea une ambiance qui plaça ce repas sous le signe d’une profonde sensualité. Elle tamisa la lumière du salon et éclaira la table à l’aide de discrètes petites bougies. Une petite musique suave et légère, ainsi que de minces volutes de fumée dégagées par des baguettes d’encens aux odeurs exotiques, contribuèrent à adoucir l’atmosphère. Enfin, Helena avait adopté une attitude très détendue ponctuée de sourires charmeurs et de regards provocateurs. Elle avait débouché une de ses meilleures bouteilles pour le plus grand plaisir de Marc. Il était toutefois plus enivré par son hôte que par les nombreuses gorgées de ce vin qui avait délicatement embrasé son palais…

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Extrait Chapitre 9 : Les révélations de l’Ange Noir

Posté par jeanmarcfavand le 7 novembre 2007

 

 …Il se concentra tout d’abord sur les informations de ce quotidien  fraîchement sorti des rotatives. Il était plongé dans sa lecturelorsqu’une personne prit place à ses côtés silencieusement. Il ne prêta aucune attention particulière à ce passager tant il était captivé par sa lecture. Les turbines de l’appareil se mirent à vrombir et détournèrent son attention du journal qu’il glissa alors dans le vide-poche. À cet instant précis, il réalisa la présence de l’autre voyageur. Il tourna légèrement la tête et découvrit que son voisin n’était autre que l’ange noir. Marc en eut le souffle coupé et ses jambes se mirent à trembler. Il ne percevait même plus les bruits sourds des moteurs de l’avion qui pointait désormais son nez vers le ciel… 

 

…Toutes ses réflexions le plongèrent dans un profond désespoir. Il était complètement bouleversé par l’interprétation qu’il venait de donner à l’ensemble de ses cauchemars. Lui, si rationnel et si pragmatique, allait-il se mettre à croire à ces chimères lui révélant une destinée si noire et si invraisemblable ? Après s’être posé cette question, il se convainquit que c’était impossible. Il ne pouvait pas verser à ce point dans un tel mysticisme et ce, pour une seule et simple raison évidente : cette théorie était totalement incohérente… 

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

 

Cours 700 Introduction aux ... |
siam |
Le Monde d'Un Ecrivain |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sang pour sang moi...
| Morganebib
| LE BLOG DE BEST SELLER ...